La confiance en soi est primordial pour être épanoui dans tous les aspects de ta vie comme le travail, ton couple, ta famille et tes amis. J’ai mis beaucoup d’énergie, effectué de nombreuses recherches pour te proposer cet article complet sur la confiance en soi. 

Qu’est ce que la confiance en soi ?

C’est avoir la conviction, la force et une énergie intérieure assez forte pour faire face aux défis de la vie. C’est être capable de prendre des décisions, de s’adapter au changement. Accepter de se tromper. 

C’est se connaître, croire en ses capacités, en son potentiel. Avoir confiance en soi, c’est être serein, équilibré, juste avec soi même et les personnes qui nous entourent. C’est s’accepter comme nous sommes et être heureux avec nous même.

La confiance que tu auras en toi dépend de ce que tu as INTERIEUREMENT et non EXTERIEUREMENT. Ce n’est pas en achetant une belle voiture, en achetant des bijoux, des habits, en étant arrogant…que tu auras confiance en toi. Tout ceci est de la poudre de perlimpinpin (coucou Manu), tu vas te sentir bien pour un temps limité.

La vrai confiance en soi est la conséquences de 3 piliers :

  • Connaissance de soi
  • Estime de soi
  • Connaissance des autres

1er pilier : la connaissance de soi

Quelle est l’image que tu renvoies à ta famille, à tes amis ? Penses-tu qu’ils te connaissent vraiment ? Penses-tu te connaître réellement ? Je vais te parler des personnalités protectrices pour que tu comprennes comment tu as été conditionné dans ton enfance et comment la personne que tu es aujourd’hui porte un masque afin de se protéger et de ne pas revivre les blessures de ton enfance.

confiance en soi

Nous avons tous des personnalités protectrices. C’est la solution que notre cerveau utilise inconsciemment pour nous protéger du danger. Celui-ci croit que si nous nous montrons tel que nous sommes réellement, nous sommes en danger. Il va donc passer en mode “survie”.

Mais alors d’où vient ce mécanisme de défense ?

  • Lorsque tu étais enfant, que tu t’amusais, que tu rigolais “trop fort” et qu’on demandait de te taire.
  • Quand tes parents te punissaient si tu ramenais une mauvaise note
  • Lorsque tu voulais parler de ta tristesse ou de ta joie à tes parents mais qu’ils t’ignoraient ou ne t’apportaient pas l’amour ou le soutien nécessaire
  • Lorsque tes parents te conditionnent pour que tu sois comme eux voudraient que tu sois et non pas comme toi tu voudrais.

Exemple de création de personnalité protectrice

un garçon vient d’une famille riche et très religieuse. Lui adore jouer à la poupée, s’habiller en fille et faire de la pâtisserie avec ses copines. Ses parents lui disent que ses activités ne sont pas pour un garçon, il le force à s’inscrire au tennis et au catéchisme. Il ne décide de rien et pense que s’il n’écoute pas ses parents, ils ne vont plus l’aimer.

C’est à ce moment que l’enfant va se créer une personnalité protectrice pour s’adapter à ce que sa famille veut d’elle. Au lieu d’être un garçon efféminé, il va se transformer en gentil garçon qui aime le tennis, le foot et la religion. C’est le petit garçon parfait aux yeux de ses parents. Il va structurer ses choix de vie, ses passions et ses amours en fonction de ce que veulent ses parents, des valeurs qu’ils lui ont inculqués.

Le danger des personnalités protectrices

Plus tu avances dans la vie, plus te vas te sentir mal. Ton inconscient va tirer la sonnette d’alarme. Tu joues un rôle, tu n’es pas toi. D’où les crises de la trentaine, quarantaine, les dépressions, l’anxiété. Tu n’es pas toi, tu es vide intérieurement et peu importe ce que tu as dans ta vie : argent, belle maison, voiture, belles chaussures, cela ne changera rien au vrai bonheur qui lui vient de l’intérieur.

comment être plus confiant

Tu ne sais pas ce qu’il se passe, tu ne comprends pas pourquoi. Ce que tu es, ce que tu es devenu n’est pas ton vrai toi et cela te fait souffrir.

Le but d’une vie est de se découvrir intérieurement et faire renaître l’enfant que l’on a été, son vrai soi. Faire parler, petit à petit, ta vraie personnalité, celle qui fait de toi un être unique et entier.

“Le sexe et l’argent ça fait tout, j’ai les deux et pourtant ça fait rien” Vald sur le plateau de Clique.

Les 4 différentes personnalités protectrices

1. La personnalité timide

  • C’est la personnalité de la honte. Honte d’être soi, d’être vu. Tu vas anticiper la moquerie, d’être humilié, ridicule. Tu ne veux pas faire de vague, qu’on te remarque par peur qu’on te juge.
  • La personne va vouloir tout contrôler, ses faits et gestes, ses propos. Elle ne sera presque jamais spontanée par peur d’être rejetée. Elle va s’adapter aux autres, tout calculer pour éviter le rejet. “si je suis moi même, je ne serai pas accepté donc je m’adapte”. Cela est très proche du syndrome du gentil garçon.
  • Lorsque la personne est en soirée ou entourée de gens, elle se fait toute petite. Elles n’osent pas parler aux gens qui l’entourent et à de grandes difficultés à communiquer. Elle ne veut pas attirer l’attention.
  • La peur du rejet est démultipliée, c’est sa plus grande peur. Pour l’éviter, le meilleur moyen selon elle est d’être la plus discrète et invisible possible. Surtout pas de vagues.

2. La personnalité soumise

  • On s’écrase, notre voix va s’affaiblir face à ce que l’on pense être un danger
  • Le regard sera fuyant, on n’ose pas regarder la personne qui nous impressionne / fait peur dans les yeux
  • Le corps va se renfermer, comme pour se protéger de coups
  • La personne va adopter une posture de victime. Comme un enfant apeuré, très docile pour ne pas énerver la personne qui nous menace. Elle se protège des éventuelles conséquences négatives que la personne en face pourrait lui causer (physique, mental, humiliation.

Cette personnalité apparaît lorsque la personne se retrouve face à une situation ou une personne dangereuse / intimidante comme :

  • Une femme qui nous plaît
  • Un responsable RH lors d’un entretien d’embauche
  • Une personne très confiante, écrasante, humiliante
  • Une personne qu’on considère supérieure à nous

3. La personnalité parfaite

  • Une personne “moulée” par ses parents et à ce que la société veut qu’on attendent d’elle. Elle se comporte comme ses figures d’autorités lui ont dit d’être et de faire.
  • Cherche à être une “bonne personne” selon les critères de ses parents. Cherche l’approbation, elle cherche à tout prix à faire les choses pour que ses parents soient fiers d’elle. Exemple : la personne devient médecin car ses parents lui ont dit que c’était le mieux. Oui elle sera médecin, aura réussi sa carrière mais intérieurement c’est le néant et elle le ressent. Elle n’est pas heureuse. Combien de personnes j’ai vu changer de métier, passant d’avocat à boulanger par exemple.
  • Sentiment de vide intérieur : la personne ne comprends pas pourquoi elle n’est pas heureuse alors qu’elle a tout.

4. La personnalité rebelle

  • L’inverse de la parfaite, la personne va rejeter l’autorité, l’éducation et toutes ses normes. Elle ne veut pas être dans une case.
  • La personne va faire l’opposé de ce que ces parents voulaient pour elle. Exemple : personne issue d’une bonne famille de médecins et religieuse où l’alcool, le sexe et les drogues sont un sujet très tabous. Elle va s’intéresser aux drogues, tester ses limites, avoir des relations sexuelles déviantes pour être à l’opposé de l’image que ses parents lui envoie.
  • Ces personnes rebelles pensent qu’elles sont libres, différentes des autres “moutons” de la société mais en réalité ces choix sont motivés par le fait d’aller contre ses parents, contre l’autorité.
  • La personne est prête à se faire du mal, à être dans les extrêmes et gâcher sa vie pour accomplir sa mission inconsciente : être à l’opposé de ses parents

Faire tous ses choix dans le but d’aller à l’opposé de quelque chose est tout le contraire de la liberté. C’est au contraire s’enfermer dans un nouveau schéma toxique.

Est libre la personne qui fait ses choix selon ses propres règles, ses ressentis. Il ne cherche pas à se conformer, à s’opposer, à jouer un jeu, à être un caméléon ou chercher de l’approbation extérieur. La personne libre est juste avec ses émotions et son monde intérieur

Tu peux déjà associer tes comportements à l’une ou plusieurs des personnalités protectrices plus haut. Cela te permettra de mieux te connaître. A toi de creuser pour comprendre pourquoi tu as choisis tel ou tel personnalité protectrice, que s’est-il passé durant ton enfance ? Poses toi, réfléchis, cela peut prendre du temps, une vie mais l’important est le chemin que tu vas désormais parcourir pour te libérer de ces personnalités protectrices et faire vivre TA VRAI PERSONNALITE.

Si tu ne sais pas qui tu es, ce sont les autres qui vont t’imposer qui tu es en fonction de ce qu’il pense de ce que tu es

Confiance en soi – conseils utiles

  • Je veux que tu te remettes en question dès aujourd’hui. Remet en question tes croyances. Ecoute toi vraiment. Si je prends mon exemple, j’avais très peur du rejet donc je restais dans mon coin, je ne faisais pas de vague. Les gens me percevaient sois comme une personne timide, sois comme un arrogant (je mettais des barrières entre eux et moi pour me protéger). Je suis le contraire, je suis extraverti, j’aime la foule, qu’on me regarde, j’aime échanger, j’aime apprendre des autres mais ma peur du rejet m’a fait agir autrement et j’ai adopté une personnalité timide pour me protéger.
  • Tu te fous de ce que les gens disent ou pensent de toi. Le plus important, c’est ce que tu ressens toi ! Ne cherches pas à te rassurer ou à tenter de valider tes fausses croyances ou ce que te dises les autres. Sois AWARE, prends du recul, déconstruit ta façon de penser. Oui cela prendra du temps mais c’est passionnant. Tu vivras une meilleure vie, celle qui te correspond. N’accepte pas les étiquettes des autres, c’est toi qui décide de qui tu es.
  • Remets toi constamment en question, ce que tu penses de toi, ne te fis pas à ce que les autres penses de toi.
  • Arrête de penser que les critères extérieurs (avoir de l’argent, une belle femme, un beau mari, une maison, la dernière paire de Nike…) fera de toi une personne heureuse. C’est faux, tout vient de l’intérieur.

“Une fois que j’aurais un petit ami et que je serai marié, je serai heureuse” c’est faux

“Une fois que j’aurais 10 000 euros / mois, je serai heureux” c’est faux

Tu dois juste vivre ta vie, ce n’est pas un jeu vidéo avec un boss final. Aies des objectifs, des passions, trouve toi, amuse toi. Lorsque tu t’accepteras entièrement, tu pourras t’amuser : à devenir plus confiant, à devenir plus riche, à devenir plus bienveillant MAIS TOUT EN T’AMUSANT. 

Arrête de courir après des choses en te mettant la pression, comme si les gens et la société allait te juger. Tu es parfait, dans tes victoires comme tes défaites. C’est toi qui fixe les règles de ton propre jeu qu’est la vie.

2ème pilier  : l’estime de soi

Il faut différencier l’estime de soi de la confiance en soi.

L’estime de soi est le fait de se respecter, ne pas se dévaloriser. Respecter ta personne, avec ses qualités, ses défauts, ses failles. Respecter tes valeurs, ce qui te semble juste. respecter tes limites pour t

Si tu ne te respectes pas, si tu as une faible estime de toi, les autres vont te rabaisser, profiter de toi.

  • Sois toi même au lieu d’être TROP gentil. ça ne marche pas, si tu oublies tes valeurs dans le but de te faire valider par les autres, tu t’oublies toi même et tu seras malheureux.
  • Sois authentique ! Ne sois pas un caméléon, un menteur, un manipulateur dans le but de plaire aux personnes que tu souhaites impressionner. Exemple : si une fille te plais et que tu sais qu’elle aime le cheval, ne va pas mentir pour dire que toi aussi, que tu regardes les sauts d’obstacles à la tv, que tu adores le monde hippique dans le but de te faire valider. Dis lui ce que tu aimes vraiment, cela fait partie de ta personnalité. Si la fille qui te plais n’accepte pas, cela te fera gagner du temps. Pourquoi perdrais tu du temps avec une personne qui ne te correspond pas ou qui n’accepte pas entièrement qui tu es ?

Conseils utiles pour développer ton estime de toi :

  • Ecris dans un journal, chaque jour, les choses pour lesquels tu es fier.
  • Sors de ta zone de confort, petit à petit. Assume tes goûts, donne ton avis, fais des choix selon ce que tu aimes.
  • Arrête de vouloir être gentil, sois vrai. Je te conseil le livre de Thomas d’ Ansembourg “Cessez d’être gentil, soyez vrai“.
  • Sois plus égoïste : quand tu seras bien avec toi même, que tu t’aimeras, tu seras dans l’abondance et tu voudras partager de l’énergie aux autres. Occupe toi de toi avant d’aider les autres.

Vidéo d’utilité public pour la confiance en soi et l’estime de soi

3ème pilier : la connaissances des autres

Les êtres humains qui nous entourent, tu dois les connaître pour mieux les comprendre. Plus tu t’intéresseras aux comportements humains, plus tu pourras prendre du recul et comprendre leurs réactions.

Tu verras que ce sont toujours les mêmes comportements qui se rejouent. Tu auras une longueur d’avance sur les autres.

T’es tu déjà demandé :

  • Pourquoi certaines personne sont méchantes avec moi ?
  • Comment séduire cette personne qui me plaît
  • Pourquoi il / elle m’a quitté ?
  • Comment développer des relations saines
  • Comment quitter une relation, savoir que ce n’est pas sain ?

La connaissance des autres – les points à retenir :

  • Chaque personne agit d’une certaine façon car elle poursuit un but. Cette personne n’est parfois même pas consciente du but qu’elle fourni
  • Les humains sont des êtres “intéressés”, ils font des choses pour nourrir un intérêt. Il y a toujours une motivation derrière, une raison.
  • Si tu sais ce qu’une personne cherche, tu vas pouvoir prévoir ses prochains mouvements dans la majorité des cas.

Par quoi les humains sont motivés ?

  1. Survivre et se reproduire
  2. Avoir raison
  3. Connexion humaine
  4. Se sentir puissant, au dessus des autres, meilleur
  5. être en sécurité
  6. Recevoir l’approbation des autres, se faire accepter
  7. Se sentir respecté, désiré, important

Chacune des actions prises par un être humain va servir à assouvir un ou plusieurs de ses besoins. C’est là que tu vas pouvoir mieux les comprendre. Si telle personne agit ainsi, c’est pour assouvir tel besoin.

Exemples de motivations

  • Si une personne en rabaisse une autre, c’est pour elle même se sentir mieux, puissante (point 4) car elle se sent inférieur. C’est sa façon de se rassurer.
  • Si une personne se vante, elle le fait surement pour se sentir importante (point 7)
  • Lorsqu’une personne se met en colère, tu peux être sûr dans la majorité des cas que son ego a été touché. C’est un mécanisme de défense lié à la peur, la personne se met en colère pour se faire respecter (point 7)
  • Si une personne agit de façon trop gentil, à rendre des services tout le temps c’est qu’elle cherche à recevoir l’approbation des autres (point 6)

Dès aujourd’hui, amuse toi à analyser les humains et leurs comportements. Demande toi pourquoi cette personne adopte ce comportement à un instant T, suite à un évènement, une parole, un geste. Tu vas développer ton empathie, réussir à te mettre à la place des autres. Cela va te permettre de prendre du recul, de ne plus juger et de comprendre.

Le lâché prise et la confiance en soi

Le lâché prise est un sentiment de plénitude lorsque tu as confiance en toi. C’est un objectif à atteindre et que tu atteindras en mettant en place tout ce que je t’ai expliqué plus haut. Une fois que tu auras assimilé les 3 piliers de la confiance en soi, tu pourras débuter le lâché prise.

Tout les humains veulent être aimés, tu ne pourras jamais t’en foutre royalement de ce que les autres penses de toi. La clé ici est d’accepter d’être aimé pour ce que tu es (ton vrai toi) tout comme accepter d’être rejeté. Accepter la douleur que cela procure et te dire que la vie continue, que ce sont simplement des émotions.

Tu préfères vivre toute ta vie en te mentant à toi même, à être plat, pas toi même pour te faire faussement accepter ou vivre pleinement tes émotions, vivre pleinement qui tu es et attirer les personnes qui vont t’aimer dans ton entièreté ?

J’étais un manipulateur, un menteur car je jouais des rôles, cela m’a pris du temps et j’apprends encore tous les jours à être moi même. Ce n’est pas confortable, être confiant, heureux, sois même, n’est pas confortable. Mais cela me rend vivant, cela me fait vivre des émotions, cela me permet de m’affirmer, de me séparer des gens qui n’en valent pas la peine ou qui ne sont plus aligner avec mes valeurs. C’est dur car je me suis toujours protégé, été timide ou soumis pour me faire accepter.

Devenir authentique et se faire rejeter est douloureux mais la douleur de ne pas être sois même est encore pire.

Confiance en soi et lâché prise – mes conseils

  • Tu es la priorité, sois authentique et ne joue pas un rôle pour attendre l’approbation des autres. Tu es la personne la plus importante donc prends soin de toi et de ce que tu veux.
  • Ne te rejette plus toi même. Ne fais pas les choses pour faire plaisir aux autres alors que cela te fais mal.
  • Sois indépendant. Ton bonheur ne dépends que de toi. Sois d’abord heureux, aimes toi. Je t’invite à lire cet article sur apprendre à s’aimer.

Confiance en soi – la difficulté de dépasser ses émotions négatives

Sur le papier, c’est “facile” à comprendre mais pour accepter ses émotions négatives dans la vie réelle, il te faudra du courage et de la patience. 

Plus le combat est dur, plus la victoire est belle. 

Cela te demandera des efforts, tu vas être triste, perdu, tu voudras abandonner mais tu ne le feras pas car c’est pour ton bien.

Lorsque tu vas te sentir rejeter, tes émotions sont disproportionnées par rapport à la réalité. Rappelles toi que ce ne sont que des émotions, que tu dois les accepter, les ressentir pour être libre.

Lorsque tu voudras avancer sur ton chemin de vie, être toi même, tu vas rencontrer des gens qui vont te regarder de travers, se demander pourquoi tu es comme ça, te prendre pour une merde, un détraqué…

Les gens ne veulent pas que tu changes, il souhaite que tu restes à ta place, que tu restes le gentil petit garçon ou la gentille petite fille. Cela va leur faire bizarre que tu évolues, ils vont se moquer de toi, t’abandonner…cela va être difficile mais ignore les.

Si c’est difficile, c’est que tu avances, continue, ne t’arrête pas. Tu vas te séparer de personnes qui ne sont plus faites plus toi, qui te méprises lorsque tu es toi même et par la même occasion, tu vas rencontrer des personnes incroyables. Des humains alignés avec tes valeurs, avec ta vrai personnalité, avec qui tu pourras être toi même sans te sentir jugé. Avec qui tu pourras débattre, te disputer, rigoler et tu sais que ces personnes seront entières avec toi.

La confiance en soi mérite du courage, affronte tes peurs. Il n’y a rien de mal à ressentir des émotions négatives, nous sommes fait de lumière (le positif, émotions positives) et d’ombre (émotions négatives). Si tu résistes à tes émotions négatives, tu créer de la souffrance. Une émotion doit se vivre, plus tu essaies de la supprimer, plus elle s’intensifie.

L’acceptation

Lorsque tu accepteras toutes tes émotions, tu connaîtras la puissance de l’acceptation. Tu seras capable de surmonter n’importe quelle situation car tu auras compris que les émotions sont faites pour être ressentis et qu’elle ne te tueront jamais.

  • Tu acceptes de ressentir tes émotions et de ce fait tu deviens invulnérable. Te voila vrai, authentique, sincère et tu attires plus de personnes dans la même énergie que toi.
  • Ne plus avoir peur de ressentir tes émotions (négatives et positives), c’est être vivant, c’est être courageux.
  • A chaque fois que tu ressens une émotion, observe là, prends du recul.

Conclusion et dernier conseil

Le chemin de la confiance en soi est à la fois fascinant et terrifiant. Tu vas devoir faire preuve de patience, de courage pour retrouver qui tu as toujours été. Lorsque tu vas te plonger dans tes émotions négatives, tu vas prendre conscience qu’elles ne sont pas dangereuses. AU départ tu seras paniqué, pas à l’aise mais c’est comme tout. Apprendre à marcher peut faire mal, tu tombes, tu te relèves.

Lorsque tu n’as plus peur du rejet, tu es plus authentique, tu laisses tomber le fait d’être cool. Tu t’en fou du regard des autres. Ce qui t’empêche d’être toi même c’est la peur de tes émotions négatives, si tu n’as plus peur, tu redeviens toi même. Tu t’acceptes dans ton entièreté, ton t’autorises à faire ce que tu veux, à faire de la merde comme à faire des choses géniales.

J’espère que cet article t’aura aidé à comprendre comment avoir confiance en soi, si tu as des questions ou si tu veux te faire aider, tu peux réserver un coaching gratuit de 30 min avec moi.